Au cours du même trimestre de 2022, la Russie avait enregistré un excédent de 1,13 trillion de roubles, mais depuis lors, des dépenses importantes pour soutenir la campagne militaire de la Russie en Ukraine et les sanctions occidentales sur ses exportations cruciales de pétrole et de gaz ont frappé les coffres du gouvernement.

Le ministère des finances a cessé de publier des données mensuelles sur l’exécution du budget l’année dernière. Mais d’après les données publiées vendredi, la Russie a enregistré un excédent de 181 milliards de roubles en mars, ce qui représente une amélioration par rapport aux déficits mensuels de 821 milliards de roubles en février et de 1,76 trillion de roubles en janvier.

Le revenu global du gouvernement russe a diminué de 20,8 % au cours du trimestre par rapport à 2022 pour atteindre 5,7 trillions de roubles, en raison d’une chute de 45 % des revenus énergétiques à 1,64 trillions de roubles, selon les données préliminaires du ministère des finances.

Les dépenses, quant à elles, ont augmenté de 34 % pour atteindre 8 100 milliards de roubles. L’augmentation de la production militaire et les dépenses publiques considérables ont contribué à maintenir l’industrie russe en effervescence et à atténuer les retombées économiques de la campagne russe en Ukraine et l’impact des sanctions occidentales.